L'esprit Rando Oiseaux

L’observation avant tout !

Rando Oiseaux ne propose pas de séjours de « photographie animalière » au strict sens du terme, car nous sommes plus axés sur l'observation avec longues-vues et jumelles. Néanmoins nos voyages permettent souvent d'effectuer de très belles photographies quand les espèces observées ne sont pas farouches, comme au Sénégal, au Costa Rica, au Sri Lanka ou encore en Islande ! Les photographes sont donc les bienvenus.

Esprit de nos balades naturalistes

La balade naturaliste, ornithologique, a une vocation culturelle. Elle permet de s'immerger dans le milieu naturel, avec ses rencontres secrètes et imprévues, elle favorise les échanges entre nous et la nature sauvage, notre complément harmonieux. Au lieu d'essayer de conquérir un milieu ou dominer un espace, nous nous soumettons à la grandeur de la nature et à ses forces ! Nous aimons évoluer lentement afin de capter tous les ingrédients d’un milieu, de maximiser les chances de rencontres avec la faune, d’interpréter les relations entre les êtres vivants.Ainsi, au fil de la marche et des observations, des informations et des interprétations sont données, des histoires se tissent. Selon les conditions du jour, de la saison et de la richesse biologique des lieux, divers thèmes naturalistes peuvent être abordés, mais ce sont les oiseaux qui guident nos pas dans toutes nos destinations. Ils sont le fil conducteur joyeux, musical et coloré de tous nos séjours. Au-delà de l’identification d’une espèce, nous essayons toujours, dans la mesure du possible, d’apporter des informations ornithologiques spécifiques ou d’ordre plus général.

Faut-il être un ornithologue chevronné et/ou un grand sportif pour participer ?

Absolument pas ! Chacun trouve toujours sa place au sein d’un groupe, qu’il soit expérimenté ou pas en observation ornithologique. Les débutants trouvent aide et pédagogie pour profiter au mieux des situations, les expérimentés vont plus loin dans la qualité de leurs observations tout en découvrant nombre d’espèces nouvelles.

Quant à la marche, nous la percevons comme un moyen d'accéder au cœur des lieux d'intérêt, non comme un but en soi. Nos séjours naturalistes se déroulent au rythme du pas, avec de fréquentes pauses destinées à l'observation. Il faut toutefois aimer un minimum la marche pour apprécier notre approche. Pour chaque séjour, nous indiquons les difficultés techniques et physiques mais si vous avez encore un doute à ce sujet, n'hésitez pas à nous appeler!

Foire aux questions et aux remarques souvent exprimées 

« J’aime voyager mais passer toutes ces journées à chercher et observer les oiseaux, ça risque de me lasser ! »

L’observation des oiseaux, c’est aussi un prétexte pour découvrir des milieux sauvages, de superbes paysages et rencontrer des habitants à l’écart des circuits classiques.

« Vous ne regardez que les oiseaux ? »

L’oiseau n’est pas seulement un objectif, c’est aussi un vecteur de découverte des écosystèmes au sens large. Il en est aussi l’expression puisqu’il est relié à tout le vivant (arbres, plantes, insectes, petits mammifères…)

« Ce sont des voyages pour des spécialistes ? »

Non, tout le monde peut venir ! Il suffit d’aimer les longues immersions dans la nature et l’observation des êtres vivants. Les spécialistes organisent souvent leurs voyages par eux-mêmes !

« Je risque de tout oublier à mon retour, tant il y a d’informations ! »

Au cours des voyages les plus riches en observations, nous faisons tous les soirs, pour ceux qui le souhaitent, une synthèse collective sous forme de liste. Ainsi, chacun revient chez lui avec cette synthèse, que nous appelons « log » = liste des oiseaux du groupe.

« Je ne vais pas arriver à suivre, j’ai peur d’être un boulet pour le groupe ! »

Le guide naturaliste se met toujours à la portée de chaque personne. Il adapte le rythme et les parcours en permanence. De plus la lenteur est favorable aux meilleures observations !

« En quoi un voyage de tourisme naturaliste peut-il contribuer à la protection de la nature ? »

Quelle que soit la destination choisie, vous contribuez au soutien des organisations de protection de la nature, par l’entrée des parcs et réserves, par l’emploi de guides locaux, ou par l’usage des activités associées (hébergements, restauration…). L’écotourisme soutient et encourage la conservation de la biodiversité des pays visités.

« Pourquoi aller si loin ? »

Les oiseaux sont les plus mobiles des animaux vertébrés de notre planète, leur cycle annuel les répartit sur divers continents. S’intéresser à l’ornithologie donne des ailes et nous conduit à rechercher les plus belles concentrations.

« J’aimerais aussi avoir un aperçu plus culturel du pays visité »

S’il est vrai que nous nous consacrons essentiellement à la biodiversité, lorsque nous passons à proximité d’un site remarquable pour son architecture, son histoire, sa renommée, nous nous y arrêtons. Par ailleurs nombre de nos participants prolongent leur séjour naturaliste afin de faire des visites complémentaires.

« En quoi un voyage naturaliste peut-il être plus authentique qu’un voyage de tourisme classique ? »

Dans nos voyages naturalistes, limités à de petits groupes, nous ne fréquentons que des petites unités touristiques, loin des lieux aseptisés, artificiels et sans authenticité créés pour le tourisme de masse. En parcourant des milieux sauvages à pied, nous allons à la rencontre des habitants dans leur mode de vie traditionnel.