top of page
Rollier d'Europe © DM

Préalpes provençales

© Dimitri Marguerat

Les Préalpes provençales au cœur du printemps

La Provence est une région réputée pour son climat ensoleillé mais aussi pour sa biodiversité record. Durant ce séjour, nous explorons, à partir du Vaucluse, de superbes massifs qui marquent le début de la chaîne alpine, comme de verdoyants contreforts. Le paysage est parsemé d’authentiques petits villages en pierre accrochés à la roche, surplombant plaines bocagères et petits vallons sauvages. En avril la garrigue explose de vie : les nombreux migrateurs reviennent d'Afrique : Fauvettes, Guêpiers, Rolliers, Rossignols, Bruants ortolans, Petits ducs, Circaètes, Vautours percnoptères… La flore, tantôt exubérante, tantôt discrète, avec de nombreuses orchidées, s’épanouit avant l'été qui sera chaud et sec, quelques papillons et coléoptères sortent de leur torpeur hivernale... C'est la saison idéale pour s'initier aux concerts des passereaux comme les Fauvettes (les cinq espèces sont parfois réunies dans le même vallon), les Pouillots de Bonelli, fitis et véloces, les Monticoles de roche et bleus… Enfin, l’atout majeur de ce séjour réside dans le fait qu’il est organisé au cœur de l’environnement quotidien du guide, ce qui permet adaptabilité et souplesse pour faire découvrir aux participants la plupart des espèces emblématiques de la région. Le gîte, confortable, est situé au pied du Ventoux où nous revenons tous les soirs pour découvrir les plats de notre fidèle cuisinier.

1230€

7 jours
6 nuits
du 12 au 18 mai 2024
GARANTI reste 0 à 1 place/8
(7 inscrits + 1 option)
&
du 19 au 25 mai 2024

COMPLET

1280€

7 jours
6 nuits
du 05 au 11 avril 2025
reste 8 places/8
Le PROGRAMME en bref :
Séjour en étoile, retour au gîte tous les soirs.

Jour 1: Accueil au gîte en fin d'après-midi / Jour 2: Les Gorges de la Nesque

Jour 3: Autour de Fontaine de Vaucluse / Jour 4: Drôme provençale, Rémuzat et Plateau de Saint Laurent

Jour 5: Journée spéciale Rollier-Guêpier + soirée Grand-Duc

Jour 6: Montagne de Bergiès et montagne du Buc / Jour 7: Départ après le petit-déjeuner

Cincle plongeur © DM_edited.jpg

Programme détaillé

© Dimitri MARGUERAT

moro-sphinx JC Carrière
JOUR 1, dimanche : accueil au gîte en fin d'après-midi

Vous pouvez arriver en voiture ou en train soit à "Avignon-TGV soit à "Gare centre" et nous viendrons vous chercher autour de 17h. RDV directement au gîte à 18h pour ceux qui arrivent en voiture. Présentation du séjour, apéro de bienvenue et repas.

PRO aurore de provence JC Carrière
PRO cit de prvce JC Carrière recoupée
IMG_3301.JPG
PRO
JOUR 2, lundi : les gorges de la Nesque

Après celles du Verdon, ce sont les plus grandes gorges de la région.

Nous démarrons la journée par une balade facile entre les prairies naturelles et le bocage à la recherche de la Pie-grièche méridionale, de l'œdicnème criard, de la Fauvette orphée, du Bruant ortolan... Nous faisons le tour d'un petit plan d'eau où nichent le Blongios nain et la Rousserolle Turdoïde. Nous descendons en toute sécurité par un chemin facile dans les Gorges de la Nesque où niche l'Aigle royal, le Vautour percnoptère, le Faucon pèlerin et le Grand duc d'Europe. Le Pigeon colombin, espèce rare ici, se montre parfois.

L'itinéraire permet de découvrir de nombreuses plantes méditerranéennes. L'imposant rocher du Cire est la plus grande falaise du Vaucluse. Le Faucon pèlerin y habite en permanence et déchire l'air de ses piqués foudroyants, tandis que gambadent parfois des Chamois dans les éboulis.

PRO pie-grièche JC Carrière
VEN Proserpine.jpg
PRO
PRO Nesque
Aigle royal © Imran Shah
Blongios nain © Hans Norelius

JOUR 3, mardi : autour de Fontaine de Vaucluse

Les romains avaient exploré le parcours sinueux d’une rivière froide, la Sorgue, jusqu’à une résurgence devenue célèbre par la suite, Fontaine de Vaucluse. Elle surgit au pied d’une imposante falaise. En latin « Vallis Clausa » signifie « vallée fermée », ce qui donna le nom au département de « Vaucluse ». A Fontaine de Vaucluse le Cincle plongeur est très facile à observer ! Bien à l’écart des aménagements touristiques, nous le guettons au petit matin le long de cette magnifique rivière cristalline où danse la végétation aquatique. Le Martin pêcheur nous fera peut être une apparition éclair !

A seulement 10 mn de ce lieu nous explorons désormais un vallon entaillé dans le calcaire blanchi et constellé de fleurs fragiles de Cistes et d’Aphyllantes. Les Fauvettes passerinettes sont communes ainsi que le Pouillot de Bonelli. L’Aigle royal le Vautour percnoptère ou encore le Circaète Jean-le-Blanc sont réguliers et planent dans l’air chaud.

En fin de journée, selon nos envies et les conditions du moment, nous irons soit chercher un Hibou grand duc dormant sur son perchoir diurne, soit scruter l’horizon depuis un point panoramique à la recherche de grands rapaces et divers passereaux.

© DM
© Alessandro Prada
Cincle plongeur © DM
Cincle plongeur © DM
Cincle plongeur © DM
Circaète © Mike Prince
P1130320.JPG
JOUR 4, mardi : Drôme provençale, Rémuzat et plateau de Saint Laurent

Seulement un peu plus d'1 heure de route et nous voici au cœur de la Drôme provençale, dans un des sites les plus remarquables de la région ! C'est le deuxième site de France quant à l'importance de la colonie de Vautours fauves réintroduits.

Le Vautour moine est bien présent ainsi que le Vautour percnoptère. Le Gypaète barbu fait aussi des apparitions régulières d'autant plus qu'en 2016 un programme de réintroduction a démarré. Circaète Jean-le-blanc et Aigle royal fréquentent quotidiennement le secteur. De nombreux passereaux peuplent le plateau Saint Laurent, tels le Bruant ortolan, la Fauvette grisette, l'Alouette lulu...

Nous sommes bien dans la Drôme provençale que l'on pourrait aussi appeler la "Provence préalpine" ! L'itinéraire pédestre offre des points de vue saisissants et la répartition du dénivelé (400 mètres environ) est très progressive. Avec de la chance nous croisons encore des Chamois ou bien un Chevreuil.

© hape662 Flickr
JC Carrière
vautour fauve JC Carrière
Gypaète barbu JC Carrière
Moine et fauve Agression.JPG
JOUR 5, mercredi : journée spéciale Rollier - Guêpier + soirée Grand-duc

Nous nous consacrons aujourd'hui à l'observation de deux espèces emblématiques de la région : le Rollier, ce merveilleux fragment d'azur à dos roux, et le Guêpier, la palette d'un peintre aux couleurs les plus vives. Insectes rampants et volants sont convoités. A chacun sa technique de chasse, l'un perché à l'affût, tandis que l'autre dessine de fulgurantes arabesques.

Rollier d'Europe © DM
Rollier d'Europe © DM
Rollier d'Europe © DM
Guépier r1.jpg
IMG_5644.JPG
P1180362.JPG
JOUR 6, jeudi : Montagne de Bergiès et montagne du Buc

Très proches du Ventoux, ces massifs sauvages élevés offrent des promontoires aériens faciles d’accès. Entre les deux s’étire une lande où le Bruant ortolan est encore assez commun. Cet oiseau migrateur en fort déclin est superbe, le mâle se pare de souffre et d’ocre avec des nuances vertes. Son chant caractéristique est quelque peu mélancolique. Il semble nous rappeler la triste histoire de sa chasse et de son braconnage dans le sud-ouest de la France. Capturés vivants ils étaient engraissés puis noyés dans l’armagnac avant d’être consommés…

Le Bruant jaune et le Bruant zizi sont aussi présents tandis que la Fauvette grisette, orphée, mélanocéphale et pitchou peuplent les divers buissons du secteur. Les Pies grièches écorcheuses, et la plus rare Pie grièche méridionale, trouvent ici un biotope favorable, riche en insectes. Près des barres rocheuses des deux montagnes, nous devrions facilement trouver le superbe Monticole de roche… Des Martinets à ventre blanc, Craves à bec rouge, Vautours fauves, Aigles royaux… transitent souvent par ici.

Bruant ortolan © Francesco Veronesi
Fauvette grisette © Ekaterina Chernetsova
Fauvette pitchou © Steve Herring
Fauvette mélanocéphale© Vil.sandi
JOUR 7, samedi : départ après le petit-déjeuner.

Dissolution du groupe après le petit- déjeuner.

Un changement dans l'ordre des journées pourra avoir lieu en fonction de la météo

Guêpier d'Europe © JC Carrière
Hibou grand-duc © Dimitri Marguerat
Martin pêcheur © JC Carrière
Monticole bleu © JC Carrière

ACCOMPAGNATEUR

Dimitri MARGUERAT, ornithologue d'origine provençale.

NOS ATOUTS

- Séjour en étoile, retour au gîte tous les soirs,
- Un ami cuisinier de longue date, Luc, nous prépare tous les repas avec un soin avéré,
- RDV en gare SNCF d'Avignon (gare TGV ou gare centre) ou bien directement sur place,
- Groupe de 8 personnes maximum,
- Usage permanent d'une longue-vue haut de gamme,
- Prêt de jumelles à la demande.

 

HÉBERGEMENT - REPAS

Pension complète en gîte, base chambre de deux, avec petit-déjeuner, pique-nique et repas du soir concoctés par notre ami cuisinier  Luc MEDRINAL.

DIFFICULTÉS TECHNIQUES & PHYSIQUES

Avoir un minimum d'expérience de la marche en moyenne montagne.

Dénivelés quotidiens allant de 200 à 400 m. Pas de fortes pentes, montées très progressives. Pour info, un marcheur "moyen" monte d'environ 300 m par heure.
Le rythme est toujours adapté à l'observation. De nombreux arrêts sont effectués, pas de performance sportive recherchée !


Le séjour est limité à 8 participants. Il démarre à partir de 5 inscrits.

Le tarif inclut :
- l'hébergement tel que mentionné ci-dessus
- les repas
- les déplacements en minibus ou en voiture de tourisme durant tout le séjour
- l'encadrement par un accompagnateur en montagne possédant le brevet d'état

Le tarif n'inclut pas :
- l'A/R jusque sur le lieu de rendez-vous (Avignon)
- les boissons en extra
- l'assurance voyage multirisque
- tout ce qui n'est pas indiqué dans la rubrique "le tarif inclut"
bottom of page